Suzane

Suzane se définit elle-même comme une « conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro ». Elle a la jeunesse lucide et libre, les mots et le corps comme moyens d’expression. Invoquant autant Brel que Stromae. Danseuse de formation, elle réussit à concilier sa passion pour les nuits électro parisiennes et son amour des textes avec brio. Ses chansons posent un regard de jeune femme contemporaine, à l’heure des addictions vertigineuses et des écrans noirs, des doutes et des espoirs. Après des premières parties de Thérapie Taxi, L’or du Commun ou encore Feder, c’est à elle de briller désormais.

Ses mots s’imposent en totale innocence, celle propre à l’adulescence, où la trashitude cool amorce le terrible passage à l’âge adulte. Sa vie de digitale native, Chrystal l’explore à coups d’expériences de jeunesse à la Thérapie Taxi, posant un regard mature sur ce qu’est l’amour et la solitude, comme une rejeton de la génération Eddy de Pretto. Aujourd’hui signée chez Lowwood (Bilal Hassani, Jok’Air) sous l’aile protectrice de Madame Monsieur, ses lives sont de vrais moments d’exploration, livrant des morceaux de vie sans filtres, qui mis bout à bout, content un itinéraire de vie réunissant à l’unisson toutes les générations.