fbpx

Betraying the Martyrs

Betraying The Martyrs, formation signée chez Sumerian Records (Body Count, The Dillinger Escape Plan, …), mélange agressivité, harmonies entêtantes et touches progressives avec une précision presque chirurgicale. Tournant sans relâche en Europe, aux Etats-Unis mais aussi en Asie, ils partagent la scène avec des grosses pointures du style (Slipknot, Slayer ou Suicide Silence) et jouent dans les festivals les plus renommés (Hellfest, Dour, Graspop…). Et c’est après trois albums sacres et deux ans d’attente, que sort Rapture, un album accrocheur et punitif, naviguant parfaitement entre le death et le metalcore.

 

Kadinja est un quintet parisien oscillant entre le metal progressif et le djent. Après le succès d’Ascendancy, leur premier album, le groupe bien ancré dans la scène metal française étend son public en proposant Super 90′ – sorti chez Arising Empire/Nuclear Blast – un album nostalgique, plus rock et technique, qui leur vaudra une tournée européenne avec Monuments et Vola, ainsi qu’une tournée asiatique. Kadinja revient avec un troisième opus, DNA, rassemblant 10 reprises hommages aux groupes ayant bercé leur enfance, de Marylin Manson, Korn ou encore Deftones.

 

Alliant la brutalité du deathcore à des phases aériennes de metal progressif, The Dali Thundering Concept s’illustre sur la scène française grâce à un premier concept EP When X met Y, pour ensuite proposer son premier album Eyes Wide Open. Ils traverseront l’hexagone pour se retrouver sur les scène de l’Euroblast ou encore du UK Tech Fest, aux côtés d’Animal as Leaders, BTM ou encore Decapitated. Leur dernier album, Savages, rejoint encore un concept, celui d’un anticipation dystopique d’une humanité condamnée par une urgence climatique ou sociale.

Pour les fans de : The Architects, Périphérie, Born of Osiris