La Fabrique à Chansons, deuxième édition pour les Cuizines

Pour la deuxième année consécutive, les Cuizines la SACEM et la FEDELIMA s’associent autour d’un projet, La Fabrique à Chansons. Cette année, c’est l’école élémentaire Grande Prairie – la classe de CM1 de Mme Mertens – qui participe à ce dispositif accompagné de l’auteur compositeur interprète Elias Dris et de son guitariste Théo Cormier. Leur création s’intitule « Ma saison préférée ».

Ils ont participé à la Fabrique à Chansons : SiAu, Violet Arnold, Elias Dris

Les Haut-Parleurs

Joute verbale & improvisation musicale en milieu scolaire

Grâce à une nouvelle aide régionale à l’éducation artistique et culturelle (CREAC), les Cuizines et le Théâtre de Chelles se sont associés pour proposer aux lycéens du territoire un projet mêlant le champ artistique des musiques actuelles et celui du théâtre et de l’art de la parole. L’objectif final de ce projet est la création d’un spectacle prenant la forme d’une joute verbale collective sur fond d’improvisation musicale. Le 10 mai dernier avait lieu le spectacle « Les Haut Parleurs  » au Théâtre de Chelles, où les élèves des lycées Jehan de Chelles, Louis Lumière, Bachelard et Gasnier-Guy se sont produits sur scène. L’aventure se poursuit encore pour deux ans.

Algo-Rythmes : Pratique de la MAO et sensibilisation aux musiques électroniques au collège

Les musiques électroniques sont aujourd’hui omniprésentes et notamment à travers ce qu’écoutent les 15-25 ans, sans véritablement s’en rendre compte. A travers les productions rap, mais aussi des esthétiques comme l’EDM (electronic dance music), la techno ou encore la dubstep, ces musiques ont aussi traversé plusieurs générations, de la musique concrète de John Cage aux glorieuses 90’s des Daft Punk. 

Mais les 15-25 ans sont aussi touchés par un phénomène connexe, que sont les nouvelles technologies et leur lien avec  la musique. Ainsi, le MP3, le streaming, mais aussi l’utilisation des réseaux sociaux via le sacre d’Instagram par cette tranche d’âge, font foisonner le monde de données, représentées sous forme d’algorithmes, d’où le projet tire son nom.

Est née l’idée d’une résidence artistique et culturelle (de Octobre 2018 à Mai 2019) en milieu scolaire, avec les classes de 5ème et 4ème des collèges Beausoleil et l’Europe à Chelles, a été mise en place avec le groupe électro-acoustique The Mentalists, avec 3 objectifs :

  • sensibiliser les élèves à l’univers des musiques électroniques et leur diversité
  • approcher la pratique de la MAO (musique assistée par ordinateur) : de la création au live
  • inciter une réflexion des élèves sur l’avenir et les  nouvelles technologies

Les collégiens de Beau Soleil et de l’Europe se sont quant à eux confrontés à la scène de l’auditorium de la médiathèque JP Vernant, le 11 mai dans le cadre du concert de The Mentalists, afin de jouer en live les morceaux qu’ils ont composé tout au long de l’année.