La Re’lève 2019 : découvrez nos lycéens participants au programme d’accompagnement

La Re’lève est un dispositif d’accompagnement à destination des lycéens portant un projet musical. Cette année, nous avons eu le plaisir d’accompagner DarkJoy (Morgane), Samir & Chloé, Lilou & Melphie. L’espace d’un instant, nous avons eu une entretien pour connaître leurs goûts musicaux, et leurs visions du Futur, en lien avec notre thématique du trimestre. Retrouvez-les le Samedi 25 mai aux Cuizines, pour leur concert de restitution.

DarkJoy

Hello DarkJoy. Peux-tu nous parler de ton projet musical ?

A propos de mon esthétique musicale,  je me cherche encore, mais je dirais que je suis plutôt sur de la dark folk. Avec La Re’lève, j’espère acquérir une forme de confiance en moi, de gagner de l’expérience et aussi de m’améliorer.

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

Côté pop, je suis fan de Billie Eilish ou  Girl in Red, mais aussi de chant au ukulélé comme Cavetown.

Projette-toi 30 ans plus tard. Comment t’imagines-tu ?

Dans l’idéal, dans 30 ans, j’aimerais faire de la musique et pouvoir en vivre. Mais si je garde les pieds sur Terre en préparant ma stabilité d’un autre côté, je continuerais la musique, ferais des rencontres en continuant d’apprendre au fil du temps.

 

Samir & Chloé

Hello Samir & Chloé.Pouvez-vous nous en dire plus sur votre projet musical ?

Samir : Depuis tout petit, j’aime la musique sous toutes ses formes et le chant est une vraie passion. Je souhaites devenir un artiste reconnu.
Chloé : Le piano classique étant ma spécialité, je voudrais découvrir d’autres styles musicaux mais surtout apprendre à travailler en équipe et savoir organiser des idées et créer. Ainsi, j’ai dans l’envie d’approfondir mes compétences musicales et faire partager ce que je sais faire.

Qu’écoutez-vous en ce moment ?

Samir : En ce moment, j’écoute beaucoup de sons rnb old school comme Toni Braxton et son album The Heat  ou encore Aaliyah. Mais dans ma playlist du moment, on y retrouve l’album  7 rings de Ariana Grande ou bien More than that de Lauren Jauregui.

Chloé : Côté rap, Mes sons favoris sont Trop Beau de Lomepal, J’ai vu de Roméo Elvis & Le Motel, La couleur des âmes de Jazir & Nelick, et côté classique la version de Daniel Barenboim d’Impromptu Op.90 No. 2 de Schubert,  ou Fantaisie Impromptue de Chopin.

Avez-vous des projets pour l’avenir ?

Samir : A vrai dire je suis encore au lycée donc pour l’instant je continue mes études et à côté je fais de la musique en espérant en faire mon métier. Je suis aussi un passionné de  mode, j’aime vraiment l’art et tout ce qui touche au vêtement.
Chloé : Je souhaite évoluer dans le domaine musical en tant que pianiste, afin de poursuivre ma passion et m’épanouir sur le plan culturel et artistique.

Projetez-vous 30 ans plus tard. Comment vous imaginez vous ?

Samir : Je voudrais fonder une belle famille, avoir mes proches à mes côtés et être épanouie pour pourvoir faire ce que j’aime.
Chloé : Dans l’état actuel il m’est vraiment difficile de me projeter. En effet je n’ai pas d’idée précise concernant mon futur et préfère me concentrer sur le présent afin de construire un avenir au jour le jour.

 

Lilou & Melphie

Hello Lilou & Melphie. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre projet musical ?

Lilou : Mon projet musical dans le cadre de la Relève, qui est d’ailleurs NOTRE projet musical car nous sommes deux (Melphie et Moi), est avant tout de se nourrir dès coaching que nous propose cet encadrement car nous avons beaucoup à apprendre. Nous avons voulu saisir cette opportunité pour nous développer artistiquement et sortir du cadre du lycée et ainsi d’approcher ce milieu en tant que tel, en tant qu’artiste.

Qu’écoutez-vous en ce moment ?

Lilou : Ça a toujours été compliquée de répondre à cette question pour moi. Et cela prendrai des heures d’énumérer tout ce que j’écoute en ce moment (même moi je ne retiens pas tous les titres). Mais j’vais répondre en disant que j’peux autant passer de Three Days Grace ou Green Day à du Chopin, Bob Marley (qui a bercé mon enfance), Lomepal, Gregory Alan Isakov, à de la Pop comme Twenty One Pilots, Billie Eilish et au style Lofi (Joji..) Et j’en oublie taaant ! C’est frustrant !!

Melphie : En ce moment j’écoute beaucoup Johnny Goth, que j’ai découvert il n’y a pas longtemps. Je suis aussi toujours à fond sur le dernier album de Twenty One Pilots et aussi quelques sons de Billie Eilish et de Joji comme « when the party’s over » et « attention ».

Avez-vous des projets pour la suite ?

Lilou : Étant quelqu’un d’assez créatif : mon rêve serait de créer un petit court métrage qui mélangerait film et photo que j’aurais prise (sans paroles ou très peu) qui recouperait mes compositions (piano, guitare, ukulélé etc). Et évidemment, j’ai beaucoup trop envie de remonter sur scène, de m’éclater et puis tant qu’à faire de créer un EP ou un album qui sait !
Melphie : Je pense me pencher de manière plus intensive sur des compos et puis pourquoi pas sortir un EP ou deux ou peut être même un album ?

Projetez-vous 30 ans plus tard. Comment vous imaginez vous ?

Lilou :  J’ai beaucoup de mal avec cette idée de projection. Tout ce que j’espère c’est que dans 30 ans j’aurais fait la plupart de c’que j’voulais faire : voyager (beaucoup), chanter, hurler, rire, créer (mon EP, mon court métrage), jouer, monter sur scène (encore et encore) ! Et que j’aurais encore toute l’adrénaline nécessaire pour continuer et m’envoler de plus belle. Et surtout que je ne regrette rien et me dire qu’à 50 ans mon temps n’aura pas été gâché par une routine pourri ! Je veux vivre de toute mes forces !

Melphie : Je n’aime pas me projeter, ça me donne une sorte de vertige et puis ça me parait trop flou. Mais je pense qu’à l’approche de la cinquantaine, si j’y arrive, j’aimerais pouvoir me dire que j’ai pas gâcher ma vie à faire des choses qui ne me plaisait pas. Et je suis au moins sûre d’une chose : la musique fera toujours partie de ma vie.