Les Haut Parleurs, un projet d’action culturelle autour de la construction identitaire et l’oralité

Grâce à une nouvelle aide régionale à l’éducation artistique et culturelle (CREAC), les Cuizines et le Théâtre de Chelles se sont associés pour proposer aux lycéens du territoire un projet mêlant le champ artistique des musiques actuelles et celui du théâtre et de l’art de la parole. L’objectif final de ce projet est la création d’un spectacle prenant la forme d’une joute verbale collective sur fond d’improvisation musicale.

Tout au long de l’année scolaire, les lycéens de Gaston Bachelard, Jehan de Chelles, Gasnier Guy-Sainte-Bathilde et Louis Lumière travaillent avec des artistes associés au Théatre de Chelles (Twice, Compagnie de Coup de Poker et aux Cuizines (Rocé, Yoshi, Alexandre Herer de Onze heures Onze).

Phase 1 : « Qui suis-je ? », la question de l’identité

C’est par cette question que les lycéens sont entrés dans le vif du sujet. En abordant le vécu de chacun conjugué à l’héritage culturel transmis – ou non – par les aînés ou les ancêtres, ces jeunes se sont penchés sur leurs parcours personnels et ce qui constitue leur(s) identité(s) aujourd’hui. Ils ont appris à s’exprimer, défendre un point de vue ou tout simplement comprendre qui ils sont de part leurs origines ou leurs expériences personnelles.

(c) Rocé, lors d’une prise de parole au CDI du lycée Jehan de Chelles

Ce projet a démarré fin octobre avec Rocé. Le dernier album de ce rappeur connu pour son engagement citoyen, Par les damnés de la Terre, Des voix de luttes 1969-1988 compile un panorama de chansons ouvrières interprétées en français par des artistes issus des anciennes colonies.

Après cette première sensibilisation, le slameur Twice a pris la suite dans le cadre d’ateliers d’écriture, incitant les lycéens à définir eux-même ce qu’ils sont et/ou veulent être. Le fruit des ces écrits a ensuite été enregistré en studio sous la coordination d’Elsa Granat et Sophie Lenoir de la Cie Coup de Poker, sur des compositions produites par les élèves de l’option Musique du lycée Gaston Bachelard. Des ateliers vidéo ont également été menés avec Ouahib Soualmi du service culturel de la Ville de Chelles.

Phase 2 : Un parcours culturel sur-mesure

La réflexion de ces lycéens s’est nourrie tout au long de la saison de spectacles faisant écho à cette thématique. Ce parcours s’est notamment articulé autour d’œuvres théâtrales comme F(l)ammes d’Ahmed Madani, de l’exposition itinérante Bande dessinée et immigration, un siècle d’histoire, de la projection du film À voix Haute, réalisé par Stéphane De Freitas et Ladj Ly, et d’une démonstration du battle hip hop End of the Weak, animé par Yoshi & Soap. De la rencontre avec ces œuvres naissent des envies d’argumenter, de s’opposer ; en résumé d’aiguiser un esprit critique.

Phase 3 : L’affirmation de soi par l’expression artistique

Les lycéens préparent actuellement un spectacle sous la direction de la Cie Coup de Poker mêlant écriture, musique, art de la parole, théâtre, vidéo et danse. Cette restitution sera présentée le 10 mai au Théâtre de Chelles. Le regard des autres définit-il ce que l’on est ? La parole nous permet-elle de nous affirmer ? C’est en répondant à ces questions que ces jeunes lycéens chercheront à trouver leur place pour mieux la défendre demain.

avec le soutien de la Région Ile-de-France via le dispositif CREAC